Art & culture

Ma parenthèse inattendue : Stevie Wonder / An unexpected parenthesis

soul-2100347_960_720.jpg

Je souhaitais aujourd’hui vous faire (re)découvrir un artiste que j’apprécie particulièrement. Stevie Wonder, influencé par le Gospel et le Rythme & Blues, a réussi à révolutionner la musique noire américaine et le rock également. Si vous souhaitez mieux le découvrir, je vous conseille les albums suivants : « Talking book », « Innervision », « Fullfillingness first finale » et « Songs in the key of life ». Il est connu également pour ses hommages : Duke Ellington (son idole), Bob Marley… mais aussi son implication dans des causes humanitaires (la famine en Afrique).

Saviez-vous que le morceau « Happy Birthday » était le fer de lance de la campagne pour honorer la mémoire de Martin Luther King ?

Stevie Wonder est venu à la rescousse d’une campagne pour le « Martin Luther King Day »,  un jour férié en son honneur (20 Janvier – jour de la mort de ce grand homme de foi), loi votée 18 ans après sa mort.

« La politique peut être renforcée par la musique, mais la musique a une puissance qui défie la politique. »

Nelson Mandela

Il m’était impossible de choisir… alors je vous laisse découvrir son concert « At Last ». Bonne écoute !


Today, I would like to help you to (re)discover a great artist. Stevie Wonder, influenced by Gospel and Rhythm & Blues, has managed to revolutionize the Black music in America and the rock. If you want to discover more about his songs, I advise you to listen his albums : « Talking Book », « Innervision », « Fullfillingness first finale » and « Songs in the key of life ». He is also known for some tributes : Duke Ellington (his idol), Bob Marley… and his engagement for humanitarian causes (against famine in Africa).

Did you know that the song « Happy Birthday » was create to honor the memory of Martin Luther King ?

Stevie Wonder has helped for the « Martin Luther King Day » campaign, a public holiday in his honor (20 January – day of his death), the law has been approved 18 years after his death.

« Politics can be strengthened by music, but music has a potency that defies politics. »

Nelson Mandela

I could not choose one song… so I let you discover the all concert « At last ».

Good listening!

6 réflexions au sujet de “Ma parenthèse inattendue : Stevie Wonder / An unexpected parenthesis”

  1. Ce chanteur est juste.. Waouh !
    As-tu déjà écouté « Never Dream you’d leave in summer » ?
    C’est à l’image de toutes ses autres œuvres musicales, excellentes !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire / Share your opinion

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s